Implantation du Colza : une étape cruciale pour sécuriser le rendement

Implantation du Colza : une étape cruciale pour sécuriser le rendement

Août 2017

Le colza est une plante pivotante qui a besoin d’un ameublissement du sol pour assurer le bon développement de son système racinaire nécessaire à l’ancrage de la plante (résistance à la verse) et la valorisation des éléments du sol (eau et fertilisants). Par ailleurs, il est nécessaire que la plante soit suffisamment développée (diamètre de pivot > 6mm et 6-8 feuilles avant hiver) pour résister aux températures gélives.

Certains principes généraux peuvent être rappelés :

  • Réparation des compactions (si nécessaire) : nécessite un ameublissement profond
  • Gestion des pailles : éviter l’encombrement pailleux dans le lit de semence
  • Nivellement du sol : afin d’éviter la stagnation d’eau durant l’hiver (le colza étant très sensible à l’hydromorphie)
  • Affinement du sol : pour assurer le contact terre-semence et également pour la régularité de la profondeur de semis (1 à 2 cm maxi en évitant les grains en surface)
  • Roulage : en sols soufflés ou terres argileuses.

Des essais ont été conduits depuis plusieurs années par les coopératives Valfrance et Agora, sur les différentes techniques d’implantation possibles. L’évaluation descriptive porte principalement sur labour – non labour – strip till – semis direct. L’objectif de cette comparaison n’est pas de faire un classement mais de mettre en avant les avantages et les inconvénients de chacune des techniques.

Pour retrouver la synthèse de ces essais, rendez-vous dans l’extranet de votre coopérative (contenu réservé aux agriculteurs adhérents). Sélectionnez ci-dessous votre coopérative.

AGORA
VALFRANCE
2019-01-10T16:44:22+00:00