Comment piloter au mieux mes interventions fongicides grâce aux modèles agro-climatiques ?

Comment piloter au mieux mes interventions fongicides grâce aux modèles agro-climatiques ?

Février 2018

La lutte contre les maladies du blé est avant tout une question d’anticipation et de gestion de risque. L’objectif fondamental étant de positionner ses traitements au plus proche de la cible pour gagner en efficacité. Le contexte pédoclimatique de la parcelle, les pratiques agronomiques et le niveau de tolérance de la variété aux principales maladies donnent une indication précise sur le risque d’apparition de telle ou telle maladie.

Les modèles développés par Arvalis Institut du Végétal permettent de prévoir le risque maladie sur chaque parcelle de blé de votre exploitation. Ces modèles maladies, associés à un modèle permettant d’évaluer les stades (Stadilis), calculent instantanément un niveau de risque sur 7 jours pour 5 maladies : le piétin verse, la septoriose, la rouille jaune, la rouille brune et la fusariose des épis.

Calculés grâce à des modèles agro-climatiques, les risques indiquent le développement probable de chaque maladie et vous permettent ainsi d’anticiper et d’intervenir au bon moment sur chaque parcelle de blé.

Retrouvez ci-après une présentation des 3 principaux modèles et leurs avantages :

  • Le modèle Stadilis (prévision des stades)
  • Le modèle Septolis (positionnement du T1 septoriose)
  • Le modèle Crust Yello (indication risque rouille jaune

Cet article est un résumé des recommandations proposées aux adhérents des coopératives par les experts agronomiques EASI’NOV. Pour consulter la note complète, rendez-vous dans l’extranet de votre coopérative (contenu réservé aux agriculteurs adhérents). Sélectionnez ci-dessous votre coopérative.

AGORA
VALFRANCE
2019-01-16T12:56:46+00:00